Le programme de principe d'octobre 2002

du Dansk Folkeparti (Parti populaire danois)

C'est pour moi un plaisir de vous présenter le programme de principe du Dansk Folkeparti.

La ligne directrice du programme de principe est comme depuis toujours notre état d'esprit national fort et chaleureux.

Au Dansk Folkeparti, nous sommes fiers du Danemark : nous aimons notre patrie et nous sommes tenus au devoir historique de protéger notre pays, notre peuple et l'héritage danois.

Ce devoir s'accompagne de la nécessité d'une défense solide et des frontières sûres et protectrices. C'est seulement dans un Danemark libre que le pays peut se développer conformément à la volonté du peuple.

Sincères salutations,

Kristian Thulesen Dahl
 

L'objectif du Dansk Folkeparti est de privilégier l'indépendance du Danemark, de garantir la liberté du peuple danois dans son propre pays, et de maintenir et développer la monarchie et la souveraineté nationale.

Nous sommes tenus par notre patrimoine danois et en tant que peuple par notre responsabilité partagée. C'est pourquoi nous voulons renforcer la sécurité intérieure et extérieure du pays.

Nous voulons un pays constitué de citoyens danois libres à qui nous donnons les moyens de suffire à leurs besoins et de décider pour eux-mêmes. Mais l'État doit en même temps avoir l'obligation de soutenir les Danois qui ont des difficultés et les aider à vivre en dehors de toute précarité.

Nous souhaitons que le pays et que la souveraineté nationale soient librement développés. Ainsi, nous combattrons toute tentative qui pourrait mettre en péril la souveraineté et les libertés constitutionnelles des citoyens.

Le Dansk Folkeparti veut jouer un rôle actif dans les institutions démocratiques: au Parlement et aux Conseils des communes, nous travaillerons scrupuleusement, et volontiers avec d'autres partis, pour la mise en œuvre du plus grand nombre de nos principes politiques.

La monarchie constitutionnelle au Danemark doît être maintenue.

Nous tenons la Constitution danoise comme le fondement de la souveraineté nationale qui doit être développée davantage en privilégiant une démocratie plus directe.

Notre souhait est de maintenir la Communauté du Danemark aussi longtemps que cela demeurera la volonté du peuple danois et aussi longtemps que le peuple groenlandais et le peuple féringien souhaiteront rester dans cette Communauté.

L'Église nationale est l'église du peuple danois.

Le christianisme trouve une consécration séculaire au Danemark et est inséparable de la vie du peuple. La signification d'hier et d'aujourd'hui de la foi chrétienne est infinie et marque le mode de vie des Danois. Au fil du temps, le christianisme a été normatif et a montré la voie pour le peuple.

Le christianisme fait une distinction nette entre le monde profane et le monde séculier. Cette distinction est capitale pour le développement d'un pays, pour la liberté, pour l'ouverture d'esprit et pour la démocratie.

Le Dansk Folkeparti souhaite que l'État soutienne l'Église nationale. Un tel soutien ne porte pas atteinte à la liberté du culte dont nous sommes partisans - et gardiens.

La souveraineté et la liberté du pays constituent la finalité la plus importante de la politique extérieure danoise.

Le Dansk Folkeparti voudrait une coopération amicale et dynamique avec toutes les nations du monde démocratiques et amies de la liberté. Mais, nous ne pouvons pas accepter que le Danemark se dessaisisse de sa souveraineté.

C'est pourquoi le Dansk Folkeparti s'oppose à l'Union européenne.

Nous valorisons les libertés fondamentales telles que la liberté d'expression, la liberté d'association et la liberté du culte tout en soulignant à quel point il est important que ces libertés constitutionnelles soient aussi respectées face à d'autres peuples.

Le Danemark doit, en tant que nation indépendante et libre, faire partie de l'alliance de l'OTAN et lui acquitter la contribution nécessaire. Nous voulons donc travailler pour une défense efficace et crédible qui est composée d'une armée, d'une marine, d'une armée de l'air et des forces régionales de soutien militaire.

Nous soutenons l'appartenance du Danemark à l'ONU qui doit travailler pour une coexistence pacifique des pays membres et garantir une aide aux personnes mises en danger suite à des guerres, civiles ou régulières, suite à la famine et à des catastrophes naturelles.

Le respect des lois et le maintien de l'ordre public ont une grande importance dans un État de droit. C'est pourquoi il doit y avoir une cohérence entre le crime commis et la peine infligée.

Il est très important pour la conscience de la justice des citoyens qu'un crime soit rapidement et efficacement suivi d'un jugement et d'une peine. Les ressources nécessaires doivent être allouées à la prévention et aux enquêtes.

Le fondement du pays est le patrimoine danois. C'est pourquoi la culture danoise doit être protégée et renforcée.

La culture est la somme de l'histoire, des expériences, des croyances, de la langue et des usages du peuple danois. La protection et le développement continu de cette culture sont les conditions préalables de la pérennité du pays en tant que société libre et instruite.

Aussi souhaitons-nous que tout le monde participe au renforcement de la culture danoise en tout lieu. À l'extérieur des frontières du Danemark, nous devons accorder un soutien financier, politique et moral aux minorités danoises.

Le Danemark n'est pas un pays d'immigration et ne l'a jamais été. Nous ne pouvons donc pas accepter une transformation multiethnique du pays.

Le Danemark est le pays des Danois, et les citoyens doivent avoir la possibilité de vivre dans un État de droit sûr qui se développe en toute conformité avec la culture danoise.

Les étrangers doivent avoir la possibilité d'être admis dans la société danoise, mais seulement à condition que cela ne mette pas en jeu la sûreté et la démocratie.

Pour les ressortissants étrangers l'obtention de la nationalité danoise doit être possible dans une mesure limitée, selon des règles particulières et conformément aux dispositions de la Constitution.

Toute personne qui en a besoin doit recevoir de l'aide d'un système de protection sociale et d'un secteur de la santé en parfait état de fonctionnement.

Les soins et le traitement des personnes âgées et des personnes handicapées doivent être pris en charge par les services publics. Il faut garantir à ces groupes de citoyens une vie digne et sûre et les mêmes conditions de vie partout dans le pays.

Les soins de santé, les hôpitaux et les centres médicaux doivent être de très haute qualité et doivent à la base être publics et financés par l'impôt. Les soins préventifs doivent être une priorité majeure.

La famille est au cœur de la société danoise.

Le Danemark dépend des conditions que les familles se voient offrir. Le lien étroit entre époux, enfants et parents constitue le pilier du pays et est d'une grande importance pour son avenir. C'est pourquoi il faut garantir aux familles le meilleur cadre pour fonctionner.

Une condition du développement du pays est un système éducatif de très haut niveau.

Le Dansk Folkeparti accorde une très haute priorité à l'enseignement, à l'éducation et à la recherche. Il faut donner le choix entre l'école publique et l'école privée. Les élèves doivent acquérir des connaissances utiles et par là avoir une conscience des conditions culturelles et historiques du développement du pays et de leur propre vie comme citoyens danois.

Nous accordons autant d'importance pour le développement futur du pays au travail manuel qu'au travail intellectuel. Le système éducatif doit être organisé de sorte que les aptitudes, capacités et intérêts de chacun soient pris en compte.

La prospérité du pays dépend de la productivité du peuple danois.

À l'origine de la création de la prospérité du pays se trouvent un ensemble de personnes travailleuses et dynamiques. La prospérité repose sur le grand nombre d'hommes et de femmes qui travaillent et sur la qualité qui caractérise la main-d'œuvre danoise.

Le pays a besoin de créateurs d'entreprises: notre société doit être organisée de sorte que la population sache que l'effort et les qualifications se paient.

Nous devons respecter l'environnement.

Nous voulons travailler pour un environnement propre et sain dans lequel nous-mêmes et les générations futures pourrons vivre.

Le développement du pays doit se faire en équilibre avec l'environnement. Ainsi, nous devons prendre des précautions par rapport aux conséquences à long terme de notre mode de vie.

Sur les plans national et international, nous voulons également travailler pour un comportement vigilant, soucieux et responsable vis-à-vis des ressources de la planète. À ce volet se rajoute le respect de l'environnement et de tous les êtres vivants dont nous, en tant qu'administrateurs des richesses de la Terre, avons la responsabilité.
 
 
 
 Tilbage